Avec The Lost City of Z, James Gray atteint le sommet de son œuvre travaillé par la question du poids de l’héritage familial.

Actualité Ciné

Archives

Sorties de la semaine

Les 10 conseils de la rédaction

Mate-Me por Favor "Mate-Me por Favor" sait distiller un saisissant mystère derrière ses apparats de film de genre. réalisé par Anita Rocha da Silveira
Il Posto Aussi précise que le monde dont elle fait le portrait, la mise en scène confère à chaque détail son poids spécifique, au point de rendre palpable le véritable changement d'univers que pouvait constituer, pour un jeune adolescent de l'époque, ce qui se résume aujourd'hui à six arrêts sur une ligne de métro. réalisé par Ermanno Olmi
Grave Le vampirisme consommé du film, à l’opposé de celui d’un "Twilight" puritain, exalte en tout point un plaisir de la chair non dissimulé et contagieux. réalisé par Julia Ducournau
The Lost City of Z James Gray atteint lui-même le sommet d’une filmographie passionnante, et peut-être la matrice de son œuvre à venir. réalisé par James Gray
L’Autre Côté de l’espoir Loin du mélodrame attendu pour un tel sujet, De l’autre côté de l’espoir est tout en incidence, décalage, contre-point et propose une vision drôle et délicate d’une rencontre entre deux mondes. réalisé par Aki Kaurismäki
La Vengeance aux deux visages La volonté de dominer et la quête d’une respectabilité sont les deux dynamiques a priori antinomiques de cette allégorie morale sur la nature humaine qui tient véritablement en haleine pendant plus de deux heures. réalisé par Marlon Brando
Bienvenue à Madagascar Ne pouvant se résoudre à adopter une ligne de discours unique sur son sujet, Franssou Prenant tâche d'embrasser le caractère mouvant et confus de nos perceptions du passé et du présent. réalisé par Franssou Prenant
Le Criminel "Le Criminel" est certainement le film le moins "brillant" de Welles, le moins démonstratif de ses ressources de mise en scène, le moins expérimental ; mais il n'en porte pas moins, avec fermeté, un regard sur ses personnages, sur leur vérité et sur l'image qu'ils renvoient, un regard qui affirme de facto, derrière l'application habile de l'artisan, la conscience aiguë de l'artiste. réalisé par Orson Welles
Terre de roses Par cet étonnant désir de cicatrices qui ouvre le film, la cinéaste fait du rapport entre la féminité et la guerre le thème central de sa réflexion, et de la beauté le point d'articulation paradoxal entre ces deux dimensions considérées comme inconciliables. réalisé par Zaynê Akyol
Les Fiancées en folie La légende (abondamment relayée par Keaton lui-même) veut que l'acteur tire son nom de scène, Buster, d'une chute monumentale dont il se serait tiré indemne sous les yeux ébahis de Houdini. De fait, c'est un virtuose de la cascade qui déploie ici son talent, sous les yeux ébahis du spectateur. réalisé par Buster Keaton

News