Accueil > Actualité ciné > News > 24e festival Côté Court de Pantin mercredi 24 juin 2015 00:32

News 24e festival Côté Court de Pantin

Après une compétition très ouverte et plusieurs découvertes, la nouvelle fournée pantinoise a rendu son verdict vendredi. Damant le pion de mastodontes plus attendus, le bien nommé Les Rues de Pantin de Nicolas Leclère empoche le Grand prix Fiction sur le fil – d’une durée de 59 minutes, le plus long des courts n’était qu’à une minute du seuil fatidique du long métrage. Non content de repartir avec le Prix Spécial du Jury, La Terre penche de Christelle Lheureux s’adjuge en bonus le Prix de la Presse, soufflant le sésame au nez de Bertrand Mandico (Notre Dame des hormonesdéjà primé à Brive), à qui nos confrères ont accordé une Mention spéciale. Côté comédiens, il fallait cette année errer en quête d’une rencontre, et si possible la manquer, petit jeu auquel se sont prêtés Hiroto Ogi (Les Rues de Pantin) et Coralie Russier (Bison 6 de Pauline Laplace), tous deux récompensés des prix d’interprétation. Étrangement boudé par les jurys Fiction et Presse, l’insolent Haramiste d’Antoine Desrosières obtient réparation avec un Prix du Public amplement mérité. Enfin, Les Filles d’Alice Douard et Bison 6 remportent respectivement les Prix du GNCR et de la Jeunesse.

Un peu moins démocratique, la catégorie (au nom un peu vieillot) « Expérimental-Essai-Art Vidéo », couronne Enfants, poussière de Frédérique Devillez du Grand Prix du jury et du Prix pavillon, tandis que While the Unicorn Is Watching Me de Shanti Masud et Le Souffleur de l’affaire d’Isabelle Prim repartent à juste titre avec le prix de la Meilleure Musique Originale et de la Meilleure Bande Son – prix auquel vient s’ajouter une Mention « Renardeau » pour le travail accompli sur Black Diamond de Samir Ramdani.

Annonces