Rendez-vous Critikat#16 : L’Arpenteur et Et il devint montagne de Sarah Leonor

En partenariat avec le festival de Brive dont la 14e édition s’est achevée le 9 avril, Critikat programme deux moyens métrages de la réalisatrice Sarah Leonor, L’Arpenteur (2001, 45′) suivi de Et il devint montagne (2016, 30′).

L’Arpenteur: Avédis, un jeune Français d’origine arménienne, veut découvrir le pays de ses origines. Il y rejoint Clément, un géomètre ami de la famille, avec lequel il doit tracer une route entre deux villages perdus dans les montagnes.

Et il devint montagne: Lucien, 40 ans passés, a installé son campement au plus profond d’une vaste forêt de montagne. Les jours passent, l’automne s’installe, et Lucien rayonne. Un matin, son amie Laura débarque et trouble sa tranquillité : il est temps de rentrer, et de reprendre le cours d’une vie « normale ».

Sarah Leonor grandit à Mulhouse où elle pratique d’abord la photographie. Après des études d’histoire de l’art puis de cinéma à Paris, elle réalise ses premiers films. Elle rencontre Michel Klein, avec lequel elle tourne L’Arpenteur en Arménie. Leur collaboration se poursuit au sein des Films Hatari qui produit ses longs métrages Au voleur (avec Guillaume Depardieu, Florence Loiret Caille et Jacques Nolot) et Le Grand Homme (avec Jérémie Renier et Surho Sugaipov). Elle a réalisé ses courts et moyens métrages sous le nom de Sarah Petit: Napoli 90′, Les Limbes, L’Arpenteur (Prix Jean Vigo 2002), Le Lac et la Rivière, La Goutte d’or.