Accueil > Actualité ciné > News > Décès du réalisateur Curtis Hanson mercredi 21 septembre 2016 14:11

News Décès du réalisateur Curtis Hanson

Le réalisateur américain de La Main sur le berceau (1992), L.A. Confidential (1997) et 8 Mile (2002) est mort hier à Los Angeles à l’âge de 71 ans.

Après des débuts en tant que scénariste, Curtis Hanson réalise son premier long métrage en 1972 : Sweet Kill, un film d’horreur indépendant. Plusieurs films à petit budget s’enchainent (dont American Teenagers avec Tom Cruise en 1983) avant son arrivée à la Directors’ Guild, parrainé par Don Siegel et John Cassavetes, le point de départ d’une longue carrière. Le public international le découvre en 1992 avec La Main sur le berceau qui obtient le Grand Prix du Festival policier de Cognac. Rebecca De Mornay s’introduit dans la famille qu’elle juge responsable de la mort de son mari en devenant la baby-sitter. Elle y distille un doux et lent parfum de vengeance.

Oscarisé pour L.A. Confidential

Cette notoriété lui donne les moyens de viser plus haut et d’affirmer son style. En 1994, Curtis Hanson réalise le film d’aventure La Rivière sauvage (avec Meryl Streep), puis rassemble le public et la critique avec L.A. Confidential, une adaptation d’un roman de James Ellroy, un carton au box-office. Le réalisateur dresse le portrait noir, tortueux, de Los Angeles, la ville de son enfance. Il reçoit l’Oscar du meilleur scénario pour ce film en 1998.

Il a dirigé Eminem

Nouvelle adaptation littéraire en 2000 : Wonder Boys, une comédie dramatique avec Michael Douglas et Tobey Maguire en tête d’affiche. Curtis Hanson restera l’homme qui a dirigé Eminem dans 8 Mile, film qui retrace les débuts du rappeur à Détroit. À la fin de sa carrière, le réalisateur californien opère un tournant vers la comédie (In Her Shoes, Lucky You). Son dernier film, Chasing Mavericks (2012), nous plonge dans le monde du surf avec Gerard Butler dans le rôle principal.

Annonces