Accueil > Actualité ciné > News > Isabelle Huppert remporte le Golden Globe de la meilleure actrice (...) lundi 9 janvier 2017 17:07

News Isabelle Huppert remporte le Golden Globe de la meilleure actrice dramatique pour "Elle"

C’est la belle surprise cocorico de ce début d’année : Isabelle Huppert a remporté hier soir à Los Angeles le très convoité Golden Globe de la meilleure actrice dramatique pour sa prestation dans Elle de Paul Verhoeven, ultime marchepied vers une fort probable nomination aux Oscars.

Elle a également remporté le Golden Globe du meilleur film étranger, au cours d’une soirée qui a vu le sacre (attendu) de La La Land, la comédie musicale de Damien Chazelle, qui repart avec sept statuettes : meilleure comédie ou comédie musicale, meilleur réalisateur, meilleurs acteur (Ryan Gosling) et actrice (Emma Stone) de comédie, meilleur scénario, meilleure bande originale et meilleure chanson. La La Land confirme donc son statut de grand favori pour la prochaine cérémonie des Oscars, qui se tiendra le 26 février prochain et dont les nominations seront annoncées le 24 janvier.

Les autres vainqueurs ne manquent pas d’allure : Casey Affleck remporte le Golden Globe du meilleur acteur dramatique pour Manchester by the Sea de Kenneth Lonergan, Moonlight de Barry Jenkins celui du meilleur film dramatique, Aaron Taylor-Johnson repart avec le Golden Globe du meilleur second rôle masculin pour Nocturnal Animals de Tom Ford et Viola Davis, incontournable à la télé dans la série How to Get Away with Murder, remporte le Golden Globe du meilleur second rôle féminin pour Fences, troisième réalisation de Denzel Washington. Zootopie remporte quant à lui le Golden Globe du meilleur film d’animation.

Séries 2016 : les Golden Globes redistribuent les cartes

Côté séries, cette cérémonie a permis aux nouveautés de la saison 2016 de se distinguer et de dépoussiérer un palmarès souvent trusté par des habitués, mais également de déjouer toutes les attentes. Les nouveautés favorites (et énormes cartons d’audiences) This Is Us, Westworld ou Stranger Things ont été totalement ignorées au profit de créations au succès un peu plus modeste.

La série de Peter Morgan diffusée sur Netflix, The Crown, sur la jeunesse d’Elizabeth II, a remporté les Golden Globes de la meilleure série dramatique et de la meilleure actrice dramatique (Claire Foy), et la fabuleuse Atlanta ceux de la meilleure comédie et du meilleur acteur de comédie pour son créateur, Donald Glover. Triomphe aussi pour la mini-série The People v. O.J. Simpson : American Crime Story, qui remporte le Golden Globe dans sa catégorie et celui du second rôle féminin pour Sarah Paulson, l’une des meilleures actrices du moment à la télévision américaine, et pour The Night Manager (meilleurs acteur et actrice, catégorie mini-série, pour Hugh Laurie – ex-Dr House – et Olivia Colman). Billy Bob Thornton (meilleur acteur catégorie drame, une vraie surprise) pour Goliath et Tracee Ellis Ross, meilleure actrice de comédie pour l’excellente Black-ish, complètent le tableau.

Annonces