L’ACID dévoile sa programmation cannoise

Le 21 avril 2015 à 11:13

Comme chaque année, l’Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion (l’ACID) a dévoilé la liste des neuf longs-métrages sélectionnés par un comité de réalisateurs en vue de la prochaine édition du Festival de Cannes. L’objectif est simple : permettre à ces films à l’économie souvent fragile de bénéficier d’une certaine exposition et d’être ensuite distribués à plus grande échelle sur le territoire français.

Cette année, alors que les productions francophones dominent largement, on recense 6 fictions pour 3 documentaires, 5 premiers pour 3 seconds longs-métrages. Cet équilibre est raccord avec les précédentes éditions qui avaient permis de découvrir de nouveaux talents comme Justine Triet ou Virgil Vernier. On pourra en revanche s’étonner de la présence de Lionel Baier avec le film La Vanité (avec Carmen Maura au générique) puisque les quatre précédents longs-métrages du réalisateur suisse avaient déjà bénéficié d’une distribution sur le territoire français.

Sur Critikat.com, nous ne manquerons pas d’écrire sur ces films lors de leur présentation en mai au Festival de Cannes. En attendant, voici la liste des films bénéficiant de l’appui de l’association :
Cosmodrama de Philippe Fernandez (France, fiction, 1h55) ;
Crache cœur de Julia Kowalski (France/Pologne, fiction, 1h20) ;
De l’ombre il y a de Nathan Nicholovitch (France, fiction, 1h45) ;
Gaz de France de Benoit Forgeard (France, fiction, 1h26) ;
Je suis le peuple d’Anna Roussillon (France, documentaire, 1h51) ;
Pauline s’arrache d’Émilie Brisavoine (France, documentaire, 1h28) ;
The Grief of Others de Patrick Wang (États-Unis, fiction, 1h43) ;
La Vanité de Lionel Baier (France/Suisse, fiction, 1h15) ;
Volta a Terra [(Be)Longing] de João Pedro Plácido (Portugal/France/Suisse, documentaire, 1h18).