Accueil > Actualité ciné > News > Le réalisateur polonais Andrzej Żuławski est mort mercredi 17 février 2016 14:35

News Le réalisateur polonais Andrzej Żuławski est mort

Le cinéaste polonais Andrzej Żuławski est décédé cette nuit des suites d’un cancer à l’âge de 75 ans.

Ancien élève de l’Institut des hautes études cinématographiques (aujourd’hui devenue La Fémis), Andrzej Żuławski entretenait des liens intimes avec la France. Ancien élève de La Sorbonne, ce fils de diplomate débute comme assistant d’Andrzej Wajda et réalise son premier long métrage Trzecia Część Nocy (La Troisième Partie de la nuit) en 1971. Le film, tourné à Cracovie, raconte l’histoire de Michal, dont la femme et le fils ont été tués par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale.

De retour en France, il co-adapte et réalise L’important c’est d’aimer en 1975, adapté du roman de Christopher Frank, La Nuit américaine. Avec ce premier succès, le réalisateur polonais donne l’un de ses plus beaux rôles à Romy Schneider qui remporte le César de la meilleure actrice en 1976.

« Un réalisateur très radical et novateur pour son époque »

Six ans plus tard, il renoue avec le succès avec Possession, une coproduction franco-allemande, tournée à Berlin, qui raconte une crise conjugale entre un agent secret et une femme habitée par une force étrange. Présenté à Cannes la même année, le film vaut à Isabelle Adjani le Prix d’interprétation féminine puis le César de la meilleure actrice en 1982.

« Żuławski a été un réalisateur très radical et novateur pour son époque. Il a su élaborer son propre langage, très personnel et original. Il était provocateur en brisant de nombreux mythes polonais. Et il a introduit l’érotisme dans ses films. (...) Ses films sont aujourd’hui des classiques du cinéma mais, à l’époque, c’étaient des œuvres d’avant-garde », explique Janusz Wróblewski, critique de cinéma.

Le tournage de L’Amour braque (une adaptation libre de L’Idiot de Dostoïevski) marque un tournant pour Andrzej Żuławski : il y rencontre l’actrice Sophie Marceau, qui deviendra son épouse et sa muse. L’actrice française jouera dans Mes nuits sont plus belles que vos jours, d’après le best-seller de Raphaële Billetdoux, et, plus tard, dans La Fidélité (2000).

Son dernier film, Cosmos, avec Sabine Azema est sorti en décembre 2015.

Cinéaste et écrivain

Andrzej Żuławski a écrit plus d’une dizaine d’œuvres, dont deux romans L’Infidélité et O Niej consacrés à sa rupture avec Sophie Marceau. Depuis son plus jeune âge, il écrivait des essais, réflexions, sur le cinéma. En 2004, il compare le cinéma à de « l’histoire ancienne » : « J’ai été le dernier élève de ces dinosaures que j’admirais, Bergman, Fellini, Kurosawa, Welles, Stroheim, Peckinpah... Le cinéma que je voulais faire n’existe plus, il a une extinction de voix. L’intelligence a déserté le scénario ou la mise en scène pour se réfugier dans la technologie. Pour moi, c’est fini, ce n’est pas une tragédie. »

Annonces