Accueil > Autres pages > Editoriaux > Critikat et vous : retour sur le questionnaire mardi 8 mars 2016

Editoriaux Critikat et vous : retour sur le questionnaire

par Clément Graminiès

Critikat et vous : retour sur le questionnaire

Chères lectrices, chers lecteurs,

En décembre 2015 et janvier 2016, nous vous avons invités à répondre à un questionnaire d’une vingtaine de questions. L’objectif était clair : mieux connaître votre rapport à Critikat et vos intérêts en matière de cinéma tout en réfléchissant à la possibilité, pour nous, d’édifier un modèle économique stable qui nous permettrait de pérenniser le projet.

Nous vous remercions chaleureusement d’avoir joué le jeu en répondant massivement à ce questionnaire (750 réponses reçues, un chiffre bien au-delà de nos espérances !). Bien entendu, nous avons souhaité partager avec vous les résultats de cette enquête afin de poursuivre cette réflexion collective quant à notre avenir. Voici les grandes tendances qui se dégagent.

Votre histoire avec Critikat

Notre histoire avec vous est du solide puisque 57% nous rendent visite une à plusieurs fois par semaine, 31% une à plusieurs fois par mois.

Elle est également relativement ancienne puisque 52% d’entre vous nous connaissent depuis 1 à 3 ans, 42% depuis plus longtemps.

Nous apprenons également que 41% d’entre vous nous ont découvert via un moteur de recherche, 24% via un lien présent sur un autre site, 20% sur la recommandation d’une connaissance (que nous remercions au passage !).

Enfin, 43% d’entre vous ont mis Critikat dans leurs favoris, 32% sont abonnés à la page Facebook, 25% à la newsletter.

Qu’attendez-vous de Critikat ?

Sans grande surprise, nous constatons que 82% d’entre vous viennent sur le site pour lire une analyse après avoir vu un film, 40% par attachement à la ligne éditoriale et 40% également pour choisir quel film aller voir en salles (plusieurs réponses possibles). Critikat serait donc prescripteur pour une part non négligeable d’entre vous.

Parmi les rubriques qui ont votre préférence, 90% s’intéressent aux sorties hebdomadaires, 50% aux dossiers, 27% aux comptes-rendus de festival, ce qui nous encourage à proposer davantage d’articles de fonds. En effet, 60% d’entre vous souhaiteraient voir la rubrique dossiers davantage alimentée, 32% les articles sur les séries, 32% les enquêtes. Enfin, 58% seraient intéressées par une rubrique d’actualités professionnelles.

Votre perception de la ligne éditoriale de Critikat

42% jugent la qualité des articles très satisfaisante, 54% satisfaisante (ce qui fait un cumul positif de 96%), un résultat que nous qualifions de très encourageant ! Autre signe positif, 87% d’entre vous estiment que les articles publiés sur Critikat sont de la bonne longueur.

Vos habitudes de consommation du cinéma

Nous sommes flattés d’apprendre que 22% d’entre vous ne lisent que Critikat. Sur les 78% restants, 57% lisent les Cahiers du Cinéma, 46% Télérama, 40% les Inrockuptibles et 30% Positif.

Vous êtes de gros consommateurs de films à voir en salles : 44% voient plus de 10 films par mois, 29% de 6 à 10 et 22% de 3 à 6. Par ailleurs, 54% voient majoritairement les films en salles, 26% en DVD, 7% sur les chaînes en clair et de la TNT.

Le modèle économique de Critikat

Il est intéressant d’apprendre que 33% d’entre vous ignoraient que Critikat était alimenté par une équipe entièrement bénévole.

Dans la perspective de passer sur un abonnement payant, 21% se sont dit prêts à y souscrire (ce qui n’est pas si mauvais compte tenu du fait que notre site est entièrement gratuit depuis 11 ans). Sur ces mêmes 21%, 55% seraient prêts à prendre un abonnement de 3 à 4€/mois, 40% un abonnement de 5 à 6€/mois.

Toutefois, 34% de l’ensemble des sondés ne souhaitent pas qu’il y ait de la publicité sur Critikat.

Bilan et perspectives

Les réponses à la question ouverte ont été riches d’enseignements. Ainsi, nous avons pu constater que sur les 79% qui ne se disaient pas prêts à souscrire à un abonnement, nombreux sont ceux qui seraient néanmoins prêts à faire des dons dans le cadre d’une campagne de crowdfunding. Le souci de la préservation de notre indépendance éditoriale est également revenu à de très nombreuses reprises dans vos commentaires.

L’ensemble de ces informations recueillies nous amènent désormais à réfléchir à la manière dont nous souhaitons vous impliquer dans la poursuite de cette aventure éditoriale. Nous vous remercions une nouvelle fois de votre participation et ne manquerons pas de vous tenir informés dans les prochaines semaines.

Annonces