Voyages à Twin Peaks
Voyages à Twin Peaks
    • Voyages à Twin Peaks
  • Auteur(s) : Axel Cadieux
  • Éditeur : Capricci
  • 121 page(s)
  • Date de parution : 18 mai 2017

Voyages à Twin Peaks

Après la parution en octobre 2016 de l’ovni L’Histoire secrète de Twin Peaks [1] de Mark Frost et la sortie sur nos écrans en février dernier du documentaire David Lynch : The Art Life de Jon Nguyen et Rick Barnes, Voyages à Twin Peaks semble comme un dernier passage obligé, pour tout fan qui se respecte, avant de découvrir enfin la tant attendue saison 3 [2] de Twin Peaks.

Proposer un ouvrage sur la série culte – peut-on même dire cultissime – orchestrée par David Lynch et Mark Frost est un exercice périlleux compte tenu du très grand nombre d’essais et d’analyses déjà publiés sur le sujet, mais Axel Cadieux s’y livre ici avec brio. Auteur de plusieurs essais sur le cinéma tels que Une série de tueurs : les serial-killers qui ont inspiré le cinéma, Contes de l’au-delà, le cinéma de M. Night Shyamalan ou encore L’Horizon de Michael Mann, il a plus récemment collaboré à l’ouvrage La Saga HBO : l’histoire de la chaîne qui a révolutionné les séries. Avec Voyages à Twin Peaks, il nous replonge dans l’univers si singulier de la série mythique des années 90, qui représente indéniablement un tournant de l’histoire télévisuelle. Celle-ci a brisé les barrières séparant les programmes traditionnels – synonymes de purs divertissements et artistiquement pauvres – et l’art cinématographique en réinventant les codes du genre, notamment en proposant un récit audacieux aux registres multiples, allant du policier à la romance et baignant dans le fantastique.

Dans les coulisses du phénomène

Axel Cadieux s’attache dans la première partie de son livre, sous forme d’enquête journalistique, à exposer les méthodes de travail de Lynch par le biais d’extraits de très nombreuses interviews des acteurs de la série et collaborateurs du réalisateur qu’il a effectuées lors de ses voyages. À travers ces récits de tournages et du mode de production, il met en avant les changements fondamentaux qui se sont opérés entre le pilote et le tournage des deux premières saisons, ainsi que les manœuvres de ses deux créateurs auprès de la chaîne ABC pour assurer leurs arrières et garder le contrôle. À travers l’exposition de la fascinante genèse du projet et des multiples secrets des sessions de tournages aux airs de chemin de croix, l’auteur nous détaille les circonstances qui ont amené Lynch à lâcher prise sur l’écriture des scénarios de la seconde saison.

Afin de ne pas se contenter d’un récit purement journalistique qui ne s’adresserait qu’aux fanatiques de la série désireux d’en connaître les moindres secrets de création, l’auteur propose également sous forme de fiches des résumés et quelques points d’analyse de chaque épisode de la série. De nombreux photogrammes issus des épisodes et lieux de tournages ponctuent également le récit pour rafraîchir la mémoire du lecteur.

Welcome to Snoqualmie Valley

Dès la diffusion du premier épisode en avril 1990, l’engouement des téléspectateurs a été sans précédent – près de 34 millions d’américains – et l’admiration extatique de la presse a largement contribué à l’expansion du phénomène. L’impact de la série sur son public est la clé de voûte du mythe Twin Peaks, indissociable de son analyse, et Cadieux l’a bien compris. C’est pourquoi dans une seconde partie il étudie le phénomène tout d’abord aux côtés de Rob et Deanne Lindley, les organisateurs du « Twin Peaks Festival » [3] qui se tient tous les ans à Snoqualmie depuis vingt-cinq ans, là où tout a commencé. Deux personnalités atypiques qu’il décrit comme « très Twin Peaks, passionnément Twin Peaks, plus Twin Peaks que Twin Peaks ».

Nous déambulons dans la Snoqualmie Valley, devenue lieu de pèlerinage pour les fanatiques de la série, du « Double R Diner » (en réalité baptisé « Twede’s Café ») au pont où est retrouvée Ronette Pulaski errante dans le pilote, en passant par le Great Northern Hotel (aujourd’hui le Salish Lodge Spa). Nous y découvrons alors à travers leur témoignage et une visite guidée pleine d’émotion, que la magie a largement laissé place aux « attrape-touristes ». À ce moment de son récit, Cadieux se trouve également à quelques mètres de Lynch et de son équipe en plein tournage de la saison 3, mais ne révèle malheureusement aucun élément à ce sujet.

Le reste du voyage se fait entre le Mexique, où réside désormais Harry « Buzz »Teter, et la « vraie » ville de Twin Peaks en Californie, d’où il est originaire. La découverte du pilote a été pour lui un véritable choc car l’histoire de la série, ce meurtre d’une jeune femme sauvagement attaquée et assassinée dans une petite ville au cœur des montagnes, c’est son histoire. Cadieux nous livre quelques extraits choisis de leurs entretiens, pour tenter de faire la lumière sur ce qui pourrait être la véritable genèse de Twin Peaks.

Un ouvrage qui va rapidement devenir incontournable pour les fanatiques de la série, qui entendront très certainement raisonner l’air du « Laura Palmer’s theme » – le livre s’ouvre sur l’histoire de sa composition – tout au long de leur lecture.

Notes

  1. [1] Le co-créateur de la série propose avec ce roman une transition entre les saisons 2 et 3 de la série. Le lecteur a entre les mains le dossier d’un mystérieux archiviste qui a été retrouvé par le FBI sur une scène de crime. Il contient des centaines de documents collectés – dossiers classés top secret, coupures de journaux ou encore lettres personnelles – en lien avec l’affaire gérée par l’agent Cooper. Le lecteur devient alors inspecteur et doit suivre les pistes déroutantes qui lui sont proposées.
  2. [2] La saison 3 débute aux USA le 21 mai 2017. Les deux premiers épisodes seront diffusés en avant-première au 70e Festival de Cannes.
  3. [3] Site du festival : https://www.twinpeaksfest.com/fest-organizer-and-staff-history.