Le Palmarès 2016 du Festival des 3 Continents

Cette 38e édition nantaise a remis la Montgolfière d’or du meilleur long métrage à In the Last Days of the City de Tamer el-Saïd. Ce film égyptien retrace le parcours d’un cinéaste au quotidien chaotique pendant près de trente ans : sa ville, ses proches qui participent à l’essence du Caire et à son évolution. La Montgolfière d’argent a été décernée au film japonais Destruction Babies de Tetsuya Mariko. Il raconte l’histoire de Taira qui ne s’exprime qu’en frappant. Ce jeune homme, orphelin, vit avec son (...)