Accueil > Autres pages > Editoriaux > Soutenez Critikat ! mardi 21 juin 2016

Editoriaux Soutenez Critikat !

par Clément Graminiès

Soutenez Critikat !

Pour faire un don (ponctuel ou régulier), c’est ici

Quel est le projet Critikat ?

Critikat est né fin 2004 autour d’un désir commun : celui de parler de cinéma sur le web avec la même exigence éditoriale qu’un magazine s’adressant à des cinéphiles.

Chaque semaine depuis 12 ans, nous nous attachons à vous proposer la couverture la plus large de l’actualité cinématographique : des sorties salles aux comptes rendus de festivals (Cannes, Venise, Belfort, Brive, etc.) en passant par les ressorties de films du répertoire, les entretiens, les podcasts, les livres ou encore les DVD, ce sont 15 à 20 nouveaux articles que propose chaque semaine la rédaction de Critikat, entièrement composée de bénévoles. Aujourd’hui, notre fond d’archives comporte près de 10 000 articles.

Au fil des années, l’équipe de rédacteurs n’a cessé de se renforcer, donnant toujours un peu plus de crédibilité à notre positionnement dans le paysage de la presse cinéma. Désormais, vous êtes entre 6 000 et 7 000 lecteurs à venir nous rendre visite chaque jour et les partenariats se multiplient : des festivals aux distributeurs en passant par les éditeurs, les professionnels ont également su reconnaître en Critikat un média intègre et engagé, soucieux de partager avec ses lecteurs sa passion du septième art.

Nous souhaiterions maintenir ce rythme encore de nombreuses années. Pour cela, nous comptons sur votre fidélité et nous faisons appel à votre soutien.

Pourquoi soutenir Critikat ?

Une seule fois en 2013, Critikat a mené une campagne de dons auprès de ses lecteurs afin de financer la création d’une nouvelle version du site qui est sortie des tuyaux début 2014. Encore imparfaite (le moteur de recherche, notamment, est à la fois peu pratique et peu réactif), elle pourrait gagner à être améliorée.

Pour le reste, nous finançons les dépenses nécessaires au bon fonctionnement du site (hébergement, dépôt de la marque, newsletters, développements informatiques) grâce aux cotisations des rédacteurs.

Ces recettes ne nous permettent en aucun cas de défrayer les rédacteurs lorsqu’ils se rendent à leurs frais dans les festivals, encore moins de les rémunérer pour le travail qu’ils accomplissent chaque semaine.

Parce que nous nous interrogeons sur l’évolution de notre modèle économique, nous vous avons soumis un questionnaire en fin d’année 2015 : l’une des questions portait notamment sur l’opportunité de rendre payant l’accès aux articles publiés sur Critikat. Il est ressorti des avis que nous avons reçus que, si une part non négligeable de notre lectorat est d’accord pour payer un abonnement de soutien, une très vaste majorité d’entre vous n’aime pas l’idée que nos articles passent derrière un paywall ou que nous fassions appel, de manière plus importante, à la publicité. Nous en avons tiré la conclusion que le passage à un modèle entièrement payant serait prématuré, même si cette solution pourrait nous garantir une pérennité sur le long terme.

Quelles sont les contreparties pour les tipeurs ?

Voici donc ce que nous mettons désormais en place : grâce au système de financement participatif Tipee, l’intégralité de notre contenu restera en libre accès. Les sommes dégagées nous permettront de financer le développement et l’évolution de Critikat dans le souci de toujours maintenir cette ligne éditoriale exigeante que vous appréciez massivement.

L’aventure entamée il y a 12 années, nous ne la concevons pas sans vous. Merci de nous soutenir pour que nous puissions continuer, ensemble, à défendre en toute indépendance une conception exigeante et passionnée de la critique cinématographique.

Pour faire un don (ponctuel ou régulier), c’est ici

Annonces