Le réalisateur burkinabè Idrissa Ouedraogo s’en est allé

Le 23 février 2018 à 09:36

Le réalisateur burkinabè Idrissa Ouedraogo s’en est allé

Le cinéaste burkinabè Idrissa Ouedraogo s’en est allé le 18 février 2018. Pionnier du cinéma ouest-africain dès le début des années 1980, Idrissa Ouedraogo a réalisé près de 40 films et gagné, au fur et à mesure de ses expérimentations, la reconnaissance de ses pairs et d’un public international. Ceci malgré la censure à l’œuvre dans son propre pays et de réelles difficultés de financements.

Son film Tilaï a obtenu le Grand Prix du Jury au Festival de Cannes en 1990 ainsi que l’Étalon d’or de Yennenga au Festival panafricain du cinéma et de la télévision (FESPACO) en 1991.

Samba Traoré s’est vu décoré de l’Ours d’argent à la Berlinale en 1992.

Surnommé Le Maestro, également réalisateur de documentaires et de séries télévisées à succès (Kadi Jolie), Idrissa Ouedraogo a porté l’étendard du cinéma burkinabè aux côtés de Gaston Kaboré pendant plusieurs décennies.