Wang Bing

pour la sortie du film « Les Trois Sœurs du Yunnan »

La sortie en salles des Trois Sœurs du Yunnan, une rétrospective au Centre Pompidou, une exposition de votre travail de photographe ainsi que « Cinéastes en correspondance » (avec Jaime Rosales) dans ce même lieu : vous jouissez d’une indéniable reconnaissance internationale ; je souhaitais vous demander quel est votre statut en Chine. J’ai très peu de contacts et d’échanges avec les cinéastes chinois, ceci pour deux raisons. D’abord mes films ne sont pas visibles en Chine, et ils ne peuvent pas (...)

lire la suite

Rencontres Européennes du Moyen Métrage de Brive, 11e édition

Autrefois citadelle fortifiée, Brive la bien nommée « Gaillarde » accueille au printemps les rencontres européennes du moyen-métrage dans le bastion du Rex, chapelle cinéphile fièrement dressée au bord d’une rocade que les tatanes festivalières auront, cinq jours durant, religieusement piétiné. Fidèle à son programme, la 11ème édition du festival de cinéma de Brive proposait 25 métrages compris entre 30 et 60 minutes, après décoction des 495 films soumis au jugement des programmateurs. Cousin des festivals de (...)

lire la suite

Charulata

Charulata est une femme d’intérieur. Non pas qu’elle s’épuise à des tâches ménagères, ses journées dans sa villa patricienne à Calcutta étant plutôt désœuvrées... Non, Charulata est une femme de l’intérieur : recluse dans la maison attenante à l’imprimerie où son époux édite un journal d’opinion, elle vit à l’intérieur d’elle-même. Dans les livres, ceux qu’elle lit puis ceux qu’elle écrit, dans l’amour secret qu’elle éprouve pour Amal, le beau-frère bohème qui arrive comme une bourrasque dans sa vie, et dans une (...)

lire la suite

Cinéma du Réel, 36e édition

Cette année encore, les différentes sélections de Cinéma du Réel ont permis d’explorer les voies contemporaines du documentaire. Par la multiplicité des formes et des propositions, les cinéastes présents ont pu prouver, films à l’appui, à quel point l’approche du réel nécessite ouverture, audace et force à un renouvellement constant. Malgré quelques relatives déceptions (Harun Farocki dans une moindre mesure, mais surtout l’académisme ronflant des films d’Echevarría et de Volker Koepp), le travail de (...)

lire la suite

36ème édition du Cinéma du Réel : La nuit a des yeux

Hypnotique, la programmation « La nuit a des yeux » de Marie-Pierre Duhamel Muller faisait la part belle aux écritures expérimentales et poétiques du documentaire. Sur huit séances distinctes, nous en avons parcouru cinq : « Palais de l’électricité », « Histoire de la nuit », « La nuit a des yeux », « Éclats » (de loin la plus magnétique et généreuse), et enfin « Activismes ». De tous les films projetés, de durées, sujets et styles très hétéroclites, certains nous ont particulièrement saisi, pour diverses (...)

lire la suite

Sorties de la semaine

  • critique du film Les Chèvres de ma mère
  • critique du film Les Trois Sœurs du Yunnan
  • critique du film Métabolisme, ou Quand le soir tombe sur Bucarest
  • critique du film Melaza
  • critique du film Rencontres
  • critique du film Scarface (1932)
  • critique du film The Best Offer
  • critique du film Tom à la ferme