Cannes : la sélection officielle 2018

Le 12 avril 2018 à 19:06

Cannes : la sélection officielle 2018

La sélection officielle du 71ème Festival de Cannes, qui se déroulera du 8 au 19 mai, a été annoncée aujourd’hui jeudi 12 avril. Selon son délégué général, Thierry Frémaux, les 18 films en lice pour la Palme d’Or cette année – auxquels pourront s’ajouter quelques arrivages de dernière minute – témoigneraient d’un « renouvellement générationnel », avec des « cinéastes dont vous avez peu ou pas entendu parler ». On aura toutefois reconnu Jean-Luc Godard, déjà mis à l’honneur par l’affiche du Festival, ainsi que Spike Lee, Christophe Honoré, Jia Zhang-ke, ou encore Asghar Farhadi, qui ouvrira la compétition. Kirill Serebrennikov, dont le film s’appelle Leto (L’Été), ne pourra se rendre sur la Croisette en raison d’une assignation à résidence que lui imposent les autorités russes, de même que le dissident Jafar Panahi (auteur de Three Faces), sous le coup d’une interdiction de quitter la République islamique d’Iran.

La sélection officielle compte pour l’instant trois cinéastes français, avec Stéphane Brizé (En guerre), Christophe Honoré (Plaire, aimer et courir vite), et Eva Husson (Les Filles du soleil). Husson est, aux côtés de la Libanaise Nadine Labaki et de l’Italienne Alice Rohrwacher, l’une des trois femmes à concourir pour la récompense suprême.

Compétition

En guerre, de Stéphane Brizé
Todos Lo Saben, d’Asghar Farhadi
Dogman, de Matteo Garrone
Le Livre d’image, de Jean-Luc Godard
Netemo Sametemo, de Ryûsuke Hamaguchi
Plaire, aimer et courir vite, de Christophe Honoré
Les Filles du soleil, d’Eva Husson
Ash Is Purest White, de Jia Zhang-ke
Shoplifters, de Hirokazu Kore-eda
Capharnaüm, de Nadine Labaki
Burning, de Lee Chang-dong
Blackkklansman, de Spike Lee
Under the Silver Lake, de David Robert Mitchell
Three Faces, de Jafar Panahi
Zimna Wojna (Guerre froide), de Pawel Pawlikowski
Lazzaro Felice, d’Alice Rohrwacher
Leto (L’Été), de Kirill Serebrennikov
Yomeddine, d’A.B Shawky

Un Certain Regard

À Genoux les gars (Sextape), d’Antoine Desrosières
The Gentle Indifference of the World, d’Adilkhan Yerzhanov
El Angel, de Luis Ortega
In My Room, d’Ulrich Köhler
Die Stropers (The Harvesters), d’Étienne Kallos
Mon tissu préféré (My Favorite Fabric), de Gaya Jiji
Rafiki (Friend), de Wanuri Kahiu
Euphoria, de Valeria Golino
Gueule d’ange (Angel Face), de Vanessa Filho
Girl, de Lukas Dhont
Long Day’s Journey Into Night, de Bi Gan
Les Chatouilles (Little Tickles), d’Andréa Bescond & Éric Métayer
Sofia, de Meyem Benm’barek
Gräns (Border), d’Ali Abbasi

Hors compétition

Solo : A Star Wars Story, de Ron Howard
Le Grand Bain, de Gilles Lellouche

Séances de minuit

Arctic, de Joe Penna
Gongjak (The Spy Gone North), de Yoon Jong-bing

Séances spéciales

10 jours en Thaïlande, d’Aditya Assarat, Wisit Sasanatieng, Chulayarnon Sriphol & Apichatpong Weerasethakul
The State Against Mandela and the Others, de Nicolas Champeaux & Gilles Porte
O Grande Circo Místico (Le Grand Cirque mystique), de Carlos Diegues
Les Âmes mortes (Dead Souls), de Wang Bing
À tous vents (To the Four Winds), de Michel Toesca
La Traversée, de Romain Goupil
Le Pape François – un homme de parole (Pope Francis – A Man of His Word), de Wim Wenders