Top 10 de l’année 2018

    Top 10 de l’année 2018

    – 1. Mektoub, My Love : Canto Uno d’Abdellatif Kechiche
    – 2. Pentagon Papers de Steven Spielberg
    – 3. Ready Player One de Steven Spielberg
    – 4. Phantom Thread de Paul Thomas Anderson
    – 5. Le Livre d’image de Jean-Luc Godard
    – 6. Burning de Lee Chang-dong
    – 7. Roma d’Alfonso Cuarón
    – 8. Les Âmes mortes de Wang Bing
    – 9. Le 15h17 pour Paris de Clint Eastwood
    – 10. Senses de Ryūsuke Hamaguchi

     

    À l’heure où Critikat est en train de vivre une nouvelle page de son histoire (le renouvellement de la rédaction en chef a été amorcé à l’automne 2018), il est intéressant de constater à quel point le classement de l’année écoulée reflète à la fois la fidélité de notre rédaction pour certains réalisateurs tout comme elle traduit l’évolution des formats et des canaux de distribution. Déjà l’année dernière, nous faisions le constat que les trois premiers de notre classement 2017 étaient des films qui avaient connu une distribution confidentielle (Certaines femmes de Kelly Reichardt), voire sabotée (Un jour dans la vie de Billy Lynn d’Ang Lee) quand ce n’était tout simplement pas le format série (Twin Peaks : The Return de David Lynch) qui était incompatible avec une exploitation salles. L’année 2018 n’aura pas davantage contribué à lever le doute sur la mise en péril du modèle auquel l’industrie nous a habitués pendant des décennies. Si on retrouve bien entendu des longs-métrages ayant bénéficié d’une confortable distribution (les films de Steven Spielberg, de Paul Thomas Anderson ou encore celui de Clint Eastwood malgré son échec au box-office français), ils côtoient dans le classement d’autres projets aux profils bien plus complexes.

    Premier très loin devant tous les autres concurrents, le solaire Mektoub, My Love : Canto Uno signe le retour en grâce dans nos colonnes d’Abdellatif Kechiche. Mais à la différence de La Graine et le Mulet, lui aussi premier de notre classement en 2007, cet ultime effort a dû s’accommoder d’un nombre d’obstacles (notamment un conflit larvé entre le réalisateur et France Télévisions) qui ont privé le film d’un succès commercial auquel le réalisateur s’était presque habitué (plus d’un million d’entrées pour La Graine et le Mulet et La Vie d’Adèle). S’il a été annoncé que Mektoub, My Love : Canto Uno constituait le premier volet d’une trilogie, nul ne sait quand les deux autres volets promis trouveront le chemin des salles.

    Cette inquiétude ne fut en revanche pas celle de Jean-Luc Godard dont Le Livre d’image se retrouve classé cinquième. En dépit de sa sélection en compétition officielle où il est reparti auréolé d’une « Palme d’Or spéciale », cet essai a été délibérément privé d’une distribution classique en France, selon la volonté du réalisateur lui-même. Les cinéphiles qui n’étaient pas à Cannes devront donc patiemment attendre une diffusion du film sur Arte. Enfin, Roma, premier film d’Alfonso Cuarón depuis le carton critique et commercial de Gravity (deuxième de notre top 10 en 2013), décroche la septième place (en dépit d’une critique mitigée dans nos colonnes). Récompensé par un Lion d’Or à Venise, le film n’a pourtant pas plus trouvé le chemin des salles françaises, Netflix s’étant octroyé la diffusion exclusive.

    Classés respectivement huitième et dixième, Les Âmes mortes de Wang Bing (également classé 18e avec Madame Fang) et Senses de Ryūsuke Hamaguchi sont quant à eux des longs-métrages à la durée hors norme dont l’exploitation s’est avérée être un véritable défi. Le premier, long de 8h15, est sorti découpé en trois parties, ce qui a peut-être facilité son accessibilité et sa rencontre avec le public. Le second, d’une durée de 5h17, s’inscrit dans le format mini-série, et a été également exploité en France en trois parties. Soutenu par la presse, le film a permis la révélation chez nous d’un réalisateur japonais prometteur dont le dernier film, Asako I & II, vient tout juste de sortir après un passage remarqué au dernier festival de Cannes.

    La double présence d’un même réalisateur dans le tiercé de tête (une première dans l’histoire de Critikat) n’est pas pour autant le signe d’une hégémonie stylistique. Pas forcément défendus par les mêmes rédacteurs, Pentagon Papers et Ready Player One s’inscrivent dans deux courants : le premier, film d’époque, va puiser sa force politique en mettant l’idée théorique de la liberté de la presse à l’épreuve – bien réelle – de l’exercice du pouvoir, tandis que le second prend les atours d’un blockbuster se déroulant dans un monde virtuel. Plus bas dans le classement, deux cinéastes américains adoubés se sont distingués en explorant d’autres territoires : le premier, Paul Thomas Anderson, prend racine en Angleterre pour y livrer l’un de ses films les plus aboutis et tortueux (Phantom Thread) tandis que le second, Clint Eastwood, brouille les pistes en faisant rejouer aux héros de l’attentat du Thalys leurs propres rôles.

    Après le règne en 2017 de Kelly Reichardt avec Certaines femmes, on ne pourra que regretter l’absence de réalisatrices dans le classement final. Il faut descendre jusqu’aux onzième et treizième places pour trouver les premières d’entre elles (Claire Denis avec High Life et Élisabeth Perceval qui a coréalisé avec Nicolas Klotz le documentaire L’Héroïque Lande, la frontière brûle). Également peu représenté cette année, le cinéma d’amination n’a qu’un seul ambassadeur parmi les vingt premiers (Les Indestructibles 2, classé douzième). Le cinéma français, quant à lui absent du top 10 à l’exception de Kechiche, retrouve des couleurs entre la onzième et la vingtième place : on pourra par exemple relever la présence des comédies En liberté ! de Pierre Salvadori et Madame Hyde de Serge Bozon, respectivement aux seizième et dix-huitième places.

     

    Les classements par rédacteur

    Sylvain Blandy

    – 1. Ready Player One de Steven Spielberg
    – 2. Le Livre d’image de Jean-Luc Godard
    – 3. Mektoub, My Love : Canto Uno d’Abdellatif Kechiche
    – 4. Le 15h17 pour Paris de Clint Eastwood
    – 5. Pentagon Papers de Steven Spielberg
    – 6. Taste of Cement de Ziad Khaltoum
    – 7. Les Indestructibles 2 de Brad Bird
    – 8. Les Animaux fantastiques : Les Crimes de Grindelwald de David Yates
    – 9. Que le diable nous emporte de Jean-Claude Brisseau
    – 10. L’Héroïque Lande, la frontière brûle de Nicolas Klotz et Élisabeth Perceval

    Damien Bonelli

    – 1. Mektoub, My Love : Canto Uno d’Abdellatif Kechiche
    – 2. Senses de Ryūsuke Hamaguchi
    – 3. Burning de Lee Chang-dong
    – 4. Roma d’Alfonso Cuarón
    – 5. First Man de Damien Chazelle
    – 6. Pentagon Papers de Steven Spielberg
    – 7. Madame Hyde de Serge Bozon
    – 8. Mandy de Panos Cosmatos
    – 9. Section 99 de S. Craig Zahler
    – 10. ex æquo The Other Side of The Wind d’Orson Welles et Sophia Antipolis de Virgil Vernier

    Frédéric Caillard

    – 1. Burning de Lee Chang-dong
    – 2. 3 Billboards – Les Panneaux de la vengeance de Martin McDonagh
    – 3. Mektoub, My Love : Canto Uno d’Abdellatif Kechiche
    – 4. Leto de Kirill Serebrennikov
    – 5. Pentagon Papers de Steven Spielberg
    – 6. ex æquo Dogman de Matteo Garrone, En liberté ! de Pierre Salvadori, Mes provinciales de Jean-Paul Civeyrac
    – 9. Senses de Ryūsuke Hamaguchi
    – 10. The Guilty de Gustav Möller

    Mentions spéciales : Amanda de Mikhaël Hers, Paul Sanchez est revenu ! de Patricia Mazuy, Jusqu’à la garde de Xavier Legrand, Ready Player One de Steven Spielberg, The Rider de Chloë Zhao, Au poste ! de Quentin Dupieux et les 3 premiers épisodes de Coin Coin et les Z’Inhumains de Bruno Dumont.

    Théo Charrière

    – 1. Ready Player One de Steven Spielberg
    – 2. Le Livre d’image de Jean-Luc Godard
    – 3. Le 15h17 pour Paris de Clint Eastwood
    – 4. Pentagon Papers de Steven Spielberg
    – 5. Les Animaux fantastiques : Les Crimes de Grindelwald de David Yates
    – 6. Mektoub, My Love : Canto Uno d’Abdellatif Kechiche
    – 7. Que le diable nous emporte de Jean-Claude Brisseau
    – 8. Les Indestructibles 2 de Brad Bird
    – 9. Mowgli d’Andy Serkis
    – 10. Cinquante nuances plus claires de James Foley

    Mentions spéciales : Gens du lac de Jean-Marie Straub, Filmed on Pixel 3 de Terrence Malick, Bande-annonce de la 22ème édition du festival international du film documentaire de Jihlava de Jean-Luc Godard, Adieu Carteret d’Alexandre Moussa, Transmetteur du feu d’Oleg Tcherny, Un plan de brume dans Le ciel n’est pas distinct de la terre d’Illés Sarkantyu (présenté à l’exposition « Tal Coat (1905-1985) – Les années de l’envol » au Musée Hébert de La Tronche)

    Thomas Choury

    – 1. Phantom Thread de Paul Thomas Anderson
    – 2. Mektoub, My Love : Canto Uno d’Abdellatif Kechiche
    – 3. Burning de Lee Chang-dong
    – 4. The Rider de Chloë Zhao
    – 5. Seule sur la plage la nuit de Hong Sang-soo
    – 6. Coin Coin et les Z’inhumains de Bruno Dumont
    – 7. Les Âmes mortes de Wang Bing
    – 8. Zama de Lucrecia Martel
    – 9. Miraï, ma petite sœur de Mamoru Hosoda
    – 10. John McEnroe, l’empire de la perfection de Julien Faraut

    Mentions spéciales : Tesnota de Kantemir Balagov, High Life de Claire Denis, Thunder Road de Jim Cummings, What You Gonna Do When the World’s on Fire? de Roberto Minervini et Trois Visages de Jafar Panahi

    Olivia Cooper-Hadjian

    – 1. Madame Hyde de Serge Bozon
    – 2. Call Me by Your Name de Luca Guadagnino
    – 3. Under the Silver Lake de David Robert Mitchell
    – 4. En liberté ! de Pierre Salvadori
    – 5. Madame Fang de Wang Bing
    – 6. Ready Player One de Steven Spielberg
    – 7. Seule sur la plage la nuit de Hong Sang-soo
    – 8. Phantom Thread de Paul Thomas Anderson
    – 9. High Life de Claire Denis
    – 10. Suspiria de Luca Guadagnino

    Adrien Dénouette

    – 1. Mektoub, My Love : Canto Uno d’Abdellatif Kechiche
    – 2. Pentagon Papers de Steven Spielberg
    – 3. The House That Jack Built de Lars Von Trier
    – 4. Thunder Road de Jim Cummings
    – 5. Halloween de David Gordon Green
    – 6. Roma d’Alfonso Cuarón
    – 7. Les Âmes mortes de Wang Bing
    – 8. Shéhérazade de Jean-Bernard Marlin

    + Bao, le court-métrage Pixar diffusé avant Les Indestructibles 2 de Brad Bird
    + la reconstitution du concert Live Aid 1985 de Queen dans Bohemian Rhapsody de Bryan Singer.

    Stella Doukhan

    – 1. Ready Player One de Steven Spielberg
    – 2. Le 15h17 pour Paris de Clint Eastwood
    – 3. Le Livre d’image de Jean-Luc Godard
    – 4. Les Animaux fantastiques : Les Crimes de Grindelwald de David Yates
    – 5. Pentagon Papers de Steven Spielberg
    – 6. Mowgli d’Andy Serkis
    – 7. Les Indestructibles 2 de Brad Bird
    – 8. Jurassic World : Fallen Kingdom de Juan Antonio Bayona
    – 9. Que le diable nous emporte de Jean-Claude Brisseau
    – 10. Grass de Hong Sang-soo

    Antoine Gaudin

    – 1. Mektoub, My Love : Canto Uno d’Abdellatif Kechiche
    – 2. First Reformed de Paul Schrader
    – 3. Les Âmes mortes de Wang Bing
    – 4. The Last Family de Jan P. Matuszynski
    – 5. Le Poirier sauvage de Nuri Bilge Ceylan
    – 6. En liberté ! de Pierre Salvadori
    – 7. Roma d’Alfonso Cuarón
    – 8. Les Garçons sauvages de Bertrand Mandico
    – 9. Cold War de Pawel Pawlikowski
    – 10. La Ballade de Buster Scruggs de Joel & Ethan Coen

    Mention spéciale : 24 Frames d’Abbas Kiarostami

    Juliette Goffart

    – 1. Heureux comme Lazzaro d’Alice Rohrwacher
    – 2. Phantom Thread de Paul Thomas Anderson
    – 3. Pentagon Papers de Steven Spielberg
    – 4. Mektoub, My Love : Canto Uno d’Abdellatif Kechiche
    – 5. Mademoiselle de Joncquières d’Emmanuel Mouret
    – 6. Les Bonnes Manières de Juliana Rojas et Marco Dutra
    – 7. Miraï, ma petite sœur de Mamoru Hosoda
    – 8. Six portraits XL d’Alain Cavalier
    – 9. Leave No Trace de Debra Granik
    – 10. ex æquo En liberté ! de Pierre Salvadori et The House That Jack Built de Lars Von Trier

    Mentions spéciales pour l’impressionnante séquence de ballroom de Climax (séquence 2) de Gaspar Noé. Séries TV : Mindhunter de David Fincher, American Horror Story saison 7 de Ryan Murphy, Coin Coin et les Z’inhumains de Bruno Dumont.

    Clément Graminiès

    – 1. Mektoub, My Love : Canto Uno d’Abdellatif Kechiche
    – 2. Silent Voice de Naoko Yamada
    – 3. Roma d’Alfonso Cuarón
    – 4. Senses de Ryūsuke Hamaguchi
    – 5. Shéhérazade de Jean-Bernard Marlin
    – 6. Le Poirier sauvage de Nuri Bilge Ceylan
    – 7. L’Héroïque Lande, la frontière brûle de Nicolas Klotz et Élisabeth Perceval
    – 8. Pentagon Papers de Steven Spielberg
    – 9. Corpo Elétrico de Marcelo Caetano
    – 10. Cold War de Pawel Pawlikowski

    Mentions spéciales pour les saisons 2 d’Atlanta et de The Deuce.

    Corentin Lê

    – 1. Mektoub, My Love : Canto Uno d’Abdellatif Kechiche
    – 2. L’Héroïque Lande, la frontière brûle de Nicolas Klotz et Élisabeth Perceval
    – 3. Le Livre d’image de Jean-Luc Godard
    – 4. Burning de Lee Chang-dong
    – 5. Phantom Thread de Paul Thomas Anderson
    – 6. High Life de Claire Denis
    – 7. Le Poirier sauvage de Nuri Bilge Ceylan
    – 8. Madame Fang de Wang Bing
    – 9. Climax de Gaspar Noé
    – 10. Caniba de Lucien Castaing-Taylor et Véréna Paravel

    Mention spéciale : Blue d’Apichatpong Weerasethakul

    Thomas Lequeu

    – 1. ex æquo L’Héroïque Lande, la frontière brûle de Nicolas Klotz et Élisabeth Perceval et Ready Player One de Steven Spielberg
    – 3. Le Livre d’image de Jean-Luc Godard
    – 4. Les Âmes mortes de Wang Bing
    – 5. Les Indestructibles 2 de Brad Bird
    – 6. Une affaire de famille de Hirokazu Kore-eda
    – 7. Mektoub, My Love : Canto Uno d’Abdellatif Kechiche
    – 8. Six portraits XL d’Alain Cavalier
    – 9. Belinda de Marie Dumora
    – 10. Madame Hyde de Serge Bozon

    Mentions spéciales : Blue d’Apichatpong Weerasethakul, Les Indes galantes de Clément Cogitore, L. COHEN de James Benning, Phantom Thread de Paul Thomas Anderson et la ressortie d’Anatahan de Josef von Sternberg

    Adrien Mitterrand

    – 1. Burning de Lee Chang-dong
    – 2. ex æquo Des spectres hantent l’Europe de Maria Kourkouta et Niki Giannari et Taste of Cement de Ziad Khaltoum
    – 4. Senses de Ryūsuke Hamaguchi
    – 5. Phantom Thread de Paul Thomas Anderson
    – 6. Une affaire de famille de Hirokazu Kore-eda
    – 7. Blackkklansman de Spike Lee
    – 8. En liberté ! de Pierre Salvadori
    – 9. Ready Player One de Steven Spielberg
    – 10. Silent Voice de Naoko Yamada

    Anthony Moreira

    – 1. Ready Player One de Steven Spielberg
    – 2. Les Âmes mortes de Wang Bing
    – 3. Le Livre d’image de Jean-Luc Godard
    – 4. Le 15h17 pour Paris de Clint Eastwood
    – 5. Pentagon Papers de Steven Spielberg
    – 6. Madame Fang de Wang Bing
    – 7. Mektoub, My Love : Canto Uno d’Abdellatif Kechiche
    – 8. Les Indestructibles 2 de Brad Bird
    – 9. Seule sur la plage la nuit de Hong Sang-soo
    – 10. The Other Side of the Wind d’Orson Welles

    Josué Morel

    – 1. Ready Player One de Steven Spielberg
    – 2. Le Livre d’image de Jean-Luc Godard
    – 3. Pentagon Papers de Steven Spielberg
    – 4. Mektoub, My Love : Canto Uno d’Abdellatif Kechiche
    – 5. Les Indestructibles 2 de Brad Bird
    – 6. Madame Fang de Wang Bing
    – 7. Le 15h17 pour Paris de Clint Eastwood
    – 8. Six portraits XL d’Alain Cavalier
    – 9. Grass de Hong Sang-soo
    – 10. Senses de Ryūsuke Hamaguchi

    Mentions spéciales : Bande-annonce de la 22ème édition du festival international du film documentaire de Jihlava par Jean-Luc Godard, une rencontre (Phantom Thread), un pont (Seule sur la plage la nuit), un fils qui revient sur ses pas (Le Poirier sauvage), l’étreinte d’une femme abandonnée (Roma), le fond d’une bouteille (Aquaman), une course-poursuite dans Paris (Mission : Impossible – Fallout), un aveu amoureux (Les Animaux fantastiques : Les Crimes de Grindelwald) et une actrice (Dakota Johnson) dans un film peu aimé (Suspiria).

    Raphaëlle Pireyre

    – 1. Mektoub, My Love : Canto Uno d’Abdellatif Kechiche
    – 2. Les Âmes mortes de Wang Bing
    – 3. High Life de Claire Denis
    – 4. Burning de Lee Chang-dong
    – 5. Roma d’Alfonso Cuarón
    – 6. Senses de Ryūsuke Hamaguchi
    – 7. Madame Hyde de Serge Bozon
    – 8. First Reformed de Paul Schrader
    – 9. Shéhérazade de Jean-Bernard Marlin
    – 10. El Auge del Humano d’Eduardo Williams et Zama de Lucrecia Martel

    Morgan Pokée

    – 0. Le Livre d’image de Jean-Luc Godard
    – 1. Mektoub My Love : Canto Uno d’Abdellatif Kechiche
    – 2. High Life de Claire Denis
    – 3. Shéhérazade de Jean-Bernard Marlin
    – 4. Zama de Lucrecia Martel
    – 5. Roma d’Alfonso Cuarón
    – 6. Un couteau dans le cœur de Yann Gonzalez + Ultra Pulpe de Bertrand Mandico
    – 7. Phantom Thread de Paul Thomas Anderson
    – 8. Sophia Antipolis de Virgil Vernier
    – 9. Seule sur la plage la nuit de Hong Sang-soo
    – 10. The House That Jack Built de Lars Von Trier

    Fabien Reyre

    – 1. Mektoub My Love : Canto Uno d’Abdellatif Kechiche
    – 2. Phantom Thread de Paul Thomas Anderson
    – 3. Call Me by Your Name de Luca Guadagnino
    – 4. Roma d’Alfonso Cuarón
    – 5. Pentagon Papers de Steven Spielberg
    – 6. L’Île aux chiens de Wes Anderson
    – 7. Burning de Lee Chang-dong
    – 8. Ready Player One de Steven Spielberg
    – 9. Mademoiselle de Joncquières d’Emmanuel Mouret
    – 10. ex æquo Wonder Wheel de Woody Allen et First Man de Damien Chazelle

    Max Robin

    – 1. Pentagon Papers de Steven Spielberg
    – 2. Girl de Lukas Dhont
    – 3. Hérédité d’Ari Aster
    – 4. Phantom Thread de Paul Thomas Anderson
    – 5. The House That Jack Built de Lars von Trier
    – 6. La Prière de Cédric Kahn
    – 7. Climax de Gaspar Noé
    – 8. Sauvage de Camille Vidal-Naquet
    – 9. In the Fade de Fatih Akin
    – 10. La nuit a dévoré le monde de Dominique Rocher

    Laetitia Scherier

    – 1. Mektoub, My Love : Canto Uno d’Abdellatif Kechiche
    – 2. Under the Silver Lake de David Robert Mitchell
    – 3. Phantom Thread de Paul Thomas Anderson
    – 4. Call Me by Your Name de Luca Guadagnino
    – 5. High Life de Claire Denis
    – 6. Burning de Lee Chang-dong
    – 7. Roma d’Alfonso Cuarón
    – 8. The House That Jack Built de Lars von Trier
    – 9. Pentagon Papers de Steven Spielberg
    – 10. Wonder Wheel de Woody Allen

    Axel Scoffier

    – 1. Mektoub, My Love : Canto Uno d’Abdellatif Kechiche
    – 2. Heureux comme Lazzaro d’Alice Rohrwacher
    – 3. Sophia Antipolis de Virgil Vernier
    – 4. Under the Silver Lake de David Robert Mitchell
    – 5. Les Garçons sauvages de Bertrand Mandico
    – 6. Détective Dee : la Légende des rois célestes de Tsui Hark
    – 7. Phantom Thread de Paul Thomas Anderson
    – 8. Lady Bird de Greta Gerwig
    – 9. Un couteau dans le cœur de Yann Gonzalez
    – 10. L’Apparition de Xavier Giannoli

    Mention spéciale : Coin Coin et les Z’inhumains de Bruno Dumont

    Benoît Symphor

    – 1. Pentagon Papers de Steven Spielberg
    – 2. Mektoub, My Love : Canto Uno d’Abdellatif Kechiche
    – 3. Le Livre d’image de Jean-Luc Godard
    – 4. Phantom Thread de Paul Thomas Anderson
    – 5. Ready Player One de Steven Spielberg
    – 6. Seule sur la plage la nuit de Hong Sang-soo
    – 7. Le 15h17 pour Paris de Clint Eastwood
    – 8. Mission : Impossible – Fallout de Christopher McQuarrie
    – 9. Les Indestructibles 2 de Brad Bird
    – 10. Grass de Hong Sang-soo

    Clara Tabard

    – 1. Phantom Thread de Paul Thomas Anderson
    – 2. Burning de Lee Chang-dong
    – 3. Ready Player One de Steven Spielberg
    – 4. Paranoïa de Steven Soderbergh
    – 5. Annihilation d’Alex Garland
    – 6. First Man de Damien Chazelle
    – 7. Pentagon Papers de Steven Spielberg
    – 8. Hérédité d’Ari Aster
    – 9. Sans un bruit de John Krasinski
    – 10. Jusqu’à la garde de Xavier Legrand

    Mentions spéciales : Jurassic World : Fallen Kingdom, le joli teen movie Love, Simon, l’interprétation de Rami Malek dans Bohemian Rhapsody, celle de Carey Mulligan dans Wildlife, l’audace visuelle d’Aquaman.

    Réagir